top of page

Comment poser la touche finale sur une toile?



J’ai envie de partager avec vous, un moment fort de mon processus créatif. Parce que je fais tout pour avoir l’air d’une fille qui pond des toiles facilement, mais j’ai deux trois trucs en mains  pour ce faire! En voici un que j'ai découvert récemment.


Afin de déterminer comment poser la touche finale cette toile, Vivam Vaao,  je me suis creusée la tête.  C'est un peu comme la consécration d'un processus créatif qui aura duré plusieurs années. Parce que j'abandonne plusieurs toiles, en cours de production. Je me dis perpétuellement que je vais les repeindre en blanc pour les recommencer. Mais une fois le moment venu, souvent, je suis attachée à certaines parties de la toile, et je n’ai pas envie d’en faire le deuil, et donc de repeindre en blanc. Bref, c'est œuvres restent à moitié terminées, et elles me narguent quand j'entre à l'atelier . C’est précisément ce qui arrivais avec Vivam Vaao. Cette toile est le début d'une aventure. Ouf! Comme je suis heureuse de ne pas l’avoir repeinte en blanc!


Je peins constamment en ajoutant couches et sous-couches. Éventuellement mes toiles deviennent complexes, il devient difficile d'en saisir le sens. On ne voit plus rien, quand nos yeux se font attaquer de couleurs. Je me dois de trouver le juste milieu pour en faire des toiles fortes. Ce processus peut prendre plusieurs années. Parfois je mets les toiles en punition, à l’envers contre un mur, pendant des mois!


Avec - Vivam Vaao - j'ai compris une nouvelle astuce. 

Je sais enfin comment terminer les toiles qui ont TROP de TROP! Je leur creuse un ciel! Au centre, je barbouille quelque chose qui ressemble à des nuages et à la lumière du soleil.  Après je prends les lignes qui restent sur les côtés et je prolonge leurs traits dans le ciel, comme s'ils étaient de la végétation. 

L'effet est saisissant pour l'observateur car on se croirait couché sous des arbres magiques. 

Depuis - Vivam Vaao - j'ai transformé plusieurs œuvres en Tropicana delight comme celle ci. 

- Vivam Vaao - c'est la première de la série. Le déclic, l'eureka. 

                                                       - Vivam Vaao-



2 views0 comments

Commentaires


bottom of page